French (Fr)English (United Kingdom)

Ouvrages

  • livre_nepad_enjeux.jpg
  • emergence.jpg
  • livre_integration_regionale.jpg
  • livre_tunisie_ajustement.jpg
  • livre_avenir_zone.jpg
  • livre_afrique_negotiations.jpg
  • livre_burundi_histoire.jpg
  • livre_economie_afrique_centrale.jpg
  • livre_renpenser_bretton.jpg
  • livre_afrique_monde_arabe.jpg
  • livre_crise_globale.jpg
  • livre_economie_afriquecentrale_2003.jpg
  • livre_transport.jpg
  • livre_maghreb_enlisement.jpg
  • livre_100_mots.jpg
  • livre_afrique_omc_100.jpg
  • livre_afrique_nouveau.jpg
  • livre_afrique_omc_dev.jpg
  • La-crise.jpg
  • book_pensee_unique.jpg
  • livre_meilleur_.jpg
  • livre_decision_yamoussoukro.jpg
  • ťco pol d'une rťvolution.png

Ouvrages

PDFImprimerEnvoyer

 

Tunisie, économie politique d'une révolution, par Hakim Ben Hammouda, Editions de Boeck, 2012

Le 17 d√©cembre 2010, le jeune Mohamed Bouazizi s‚Äôimmole par le feu √† Sidi Bouzid. Cet acte d√©sesp√©r√©, qui concentre des frustrations de longue date li√©es aux in√©galit√©s sociales et r√©gionales, √† la corruption, au n√©potisme et au ch√īmage est le point de d√©part d‚Äôun grand mouvement populaire de protestation contre le r√©gime de Ben Ali. Il d√©bouchera, malgr√© la r√©pression, sur la chute de la dictature et donnera l‚Äôimpulsion √† d‚Äôautres r√©voltes dans les pays arabes voisins.

Cet ouvrage explique les origines profondes de la révolution en Tunisie en abordant successivement l’expérience de la modernisation, ses enjeux et ses limites dans les années 1970 ; la tentative d’ouverture et de réformes dans les années 1980 ; l’avènement du régime de Ben Ali à partir de la fin des années 1980 et sa transformation progressive en une dictature ; les effets de la crise globale sur la crise du régime tunisien et la révolution ; les défis de la révolution et l’instauration d’une société démocratique et pluraliste.

Il s’adresse aux étudiants en science politique, économie et relations internationales ainsi qu’à un public plus large intéressé par le monde arabe.

A quoi rêve un Oriental? De nouvelles modernités pour les printemps arabes. par Hakim Ben Hammouda, Editions du Cygne, Paris, 2011

Les printemps arabes sont à l'origine de bouleversements politiques majeurs qui vont certainement changer cette région qui a échappé pendant de longues années aux révolutions démocratiques. D'importantes ruptures sont en train de prendre forme dans tous les domaines de la vie politique, économique et sociale. Le changement a également touché la sphère intellectuelle et le monde des idées qui ont été soumis à la censure et à l'absence des libertés sous le règne des autoritarismes. La réflexion était sous étroite surveillance pour empêcher la créativité, la liberté et l'inventivité de s'exprimer avec liberté. Les printemps démocratiques vont mettre fin au long cauchemar des intellectuels et inaugurer une nouvelle ère de liberté. Les intellectuels arabes vont élaborer de nouveaux cadres de pensées pour inscrire la raison arabe dans les débats globaux et offrir de nouveaux fondements philosophiques et politiques pour les démocraties arabes en construction. Cet ouvrage se propose de participer à ce nouveau débat qui doit repousser les frontières de la raison arabe afin de questionner les interdits et les tabous et l'ouvrir beaucoup plus sur l'universel de la modernité et des questionnements qui émergent de la marge pour en faire un cosmopolitisme ouvert sur l'expérience de l'Autre.

 

Le G20 et les d√©fis de la gouvernance globale. par Hakim Ben hammouda et Mustapha Sadni Jallab, Editions De Boeck, Bruxelles, ao√Ľt 2011

Aujourd'hui, le monde para√ģt √† un tournant majeur de son histoire. L'accumulation des d√©s√©quilibres et la multiplication des crises - dont la derni√®re a failli mener le syst√®me √† la d√©b√Ęcle - ont provoqu√© un consensus qui s'est forg√© sur la n√©cessit√© de mettre en place une nouvelle gouvernance globale plurielle et ouverte √† un monde de plus en plus diversifi√©. C'est le G20 qui √©merge comme le nouveau cadre de cette gouvernance globale encore balbutiante. Dans cet essai, les auteurs examinent la capacit√© du G20 √† mettre en place et √† structurer un nouveau pacte de co-d√©veloppement au niveau global. Plus particuli√®rement, ils s'int√©ressent √† son aptitude √† mettre fin √† l'instabilit√© croissante et √† la mont√©e des risques et des p√©rils au niveau mondial, et √† offrir un nouveau cadre de coordination des politiques √©conomiques stable et ouvert √† la diversit√© du monde global. La r√©ussite de cette nouvelle gouvernance globale d√©pendra de la r√©alisation, comme c'√©tait le cas du compromis social-d√©mocrate d'apr√®s-guerre, d'un nouveau contrat de civilisation et de co-prosp√©rit√© capable d'int√©grer la marge de notre monde et de lui ouvrir de nouvelles perspectives de d√©veloppement et de confiance dans l'avenir. Il s'agit ainsi d'un moment essentiel dans l'histoire contemporaine, o√Ļ il faut d√©serter l'impuissance post-moderne pour retrouver les chemins des passions modernistes, afin d'inventer une nouvelle exp√©rience historique et un nouveau projet global, ouvert √† tous, d√©mocratique et pluriel.

 

 

Banquiers et économistes face à la crise. par Hakim Ben hammouda, Pierre Berthaud, René Sandreto et Ahmed Silem, Editions De Boeck, Bruxelles, décembre 2010

Avec la lib√©ralisation et la d√©r√©glementation des march√©s financiers , les crises se sont multipli√©es au cours des vingt derni√®res ann√©es. Ces crises financi√®res √† r√©p√©tition, bien que diff√©rentes √† de nombreux √©gards, partagent des traits communs. Cependant, par sa gravit√©, par sa dur√©e, par sa dimension mondiale et par les r√©actions qu¬īelle a suscit√©es, la crise de 2007-2008 pr√©sente des sp√©cificit√©s qui appellent un examen approfondi. La crise √©tant mondiale, n¬īest-il pas logique de penser mondial m√™me s¬īil faut agir au niveau local. Cet ouvrage collectif constitue une contribution importante √† la r√©flexion en cours sur la refonte du cadre bancaire et la mise en place d'une nouvelle r√©gulation capable de faire face √† l'emballement du cr√©dit et √† l'aventurisme financier. Par ailleurs, il apporte un √©clairage nouveau sur les difficult√©s des √©conomistes √† saisir la crise et son ampleur et les moyens de renouveler la r√©flexion √©conomique.

 

Crise...naufrage des économistes? par Hakim Ben Hammouda, Nassim Oulmane et Mustapha Sadni-Jallab, Editions De Boeck, Bruxelles mai 2010.


Les effets de la crise ne se sont pas limit√©s √† la d√©b√Ęcle de la finance et √† la r√©cession √©conomique. En effet, elle a aussi touch√© le monde des √©conomistes et certains ont parl√© de la d√©route de ceux qui n'ont pas r√©ussi √† la pr√©voir et √† en mesurer l'ampleur. La question qui se pose aujourd'hui est de conna√ģtre les raisons de cette d√©route et de ce naufrage collectif. Comment expliquer cette faillite des √©conomistes ? Comment analyser cette incapacit√© √† pr√©voir l'une des plus graves crises de l'histoire √©conomique moderne ? D'o√Ļ vient cet aveuglement en la capacit√© du march√© √† corriger les errements des traders, attir√©s par le profit et le gain √† tr√®s court terme ? Pourquoi √©prouvent-ils les plus grandes difficult√©s √† formuler les politiques n√©cessaires pour sortir de la crise actuelle ? Et, surtout, est-ce que le champ de la r√©flexion √©conomique est capable de se renouveler pour √©chapper √† sa propre crise, ainsi qu'√† la d√©fiance et √† la suspicion que certains √©prouvent aujourd'hui vis-√†-vis des √©conomistes ? Cet ouvrage apporte des √©l√©ments globaux de r√©ponse √† ces questionnements et √† ces interrogations. Les auteurs montrent que la faillite des √©conomistes r√©side principalement dans la volont√© de faire de leur domaine un champ de savoir qui se rapproche davantage de celui du monde de la nature et s'√©loigne des sciences sociales et humaines. Cet ouvrage sugg√®re √©galement des pistes pour renouveler la r√©flexion et reconstruire le champ √©conomique. Il s'adresse aussi bien aux √©conomistes et aux √©tudiants de cette discipline qu'√† toute personne d√©sirant comprendre les raisons de cette d√©route.

 

 

La crise. Origine et perspectives. par Hakim Ben Hammouda, Hédi Bchir et Mustapha Sadni-Jallab, Editions Ellipses, Paris 2009.

Du Nord au Sud, cet ouvrage offre un voyage au coeur de la crise, depuis la crise immobilière, puis financière débutée en 2007- consubstantielle au système économique américain-, jusquà la récession actuelle qui touche l'ensemble de l'économie.
Est-ce une crise de plus? Est-elle comparable à celle de 1929?...Inévitables interrogations!
Quelles sont les ruptures en cours? Quels changements ont été opérés dans le monde? Si les pays du Nord sont déjà touchés de plein fouet, qu'en est-il des nouvelles puissances émergentes, certaines étant déjà en faillite?
Quelles sont les refondations posssibles? Quelles sont les politiques de relance mises en place? Y a-t-il une nouvelle gouvernance mondiale possible? Les pays du Sud peuvent-ils offrir de nouvelles solutions?
L'ouvrage apoporte éléments de réponse et pistes de réflexion à ces interrogations?

               

 
 
Emergence en Méditerranée. Attractivité, investissements internationaux et délocalisations. par Hakim Ben Hammouda, Nassim Oulmane et René Sandretto, Editions L'Harmattan, Paris (2009).

Peut-on espérer que le pourtour de la Méditerranée puisse devenir dans un proche avenir une zone de développement ouverte et dynamique, attractive pour les investissements internationaux et qu'il connaisse une évolution similaire à celle de certains pays d'Asie et d'Amérique Latine? Quelles sont les conditions d'une telle émergence? Quels sont les atouts et les handicaps des pays de la région? Quelles sont les caractéristiques spécifiques des pays méditerrnanéens leur permettant d'attirer des activités en délocalisation? Comment agissent ces déterminants de la délocalisation sur l'attractivité des paysémergents de la Méditerranée? Quelles mesures doivent entreprendre les pays méditerranéens pour capter ces délocalisations? L'action publique est-elle en mesure de se saisir avec courage et discernement des défis à sumontrer?
Cet ouvrage, issu des travaux de "l'Observatoire de l'émergence en Méditerranée", s'efforce d'apporter des réponses précises et aurgumentées à ces questions majeures qui conditionnent à la fois les perspectives de développement des pays concernés et les possibilités de faire de la région Méditerranée une "zone de paix, de démocratie et de prospérité partagée"?

 
 
  Un meilleur accès aux marchés pour l'Afrique

Un meilleur accès aux marchés pour l'Afrique par Commission économique pour l'Afrique, Collectif, Hakim Ben Hammouda, et Mustapha Sadni-Jallab (2006)

La question de l' acc√®s aux march√©s rev√™t un caract√®re important pour l'Afrique. Depuis l'av√®nement de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et le r√īle de plus en plus dynamique qu'elle permet aux pays africains de jouer, ceux-ci n'ont cess√© de mettre l'accent sur cette question. Aujourd'hui, l'acc√®s aux march√©s des exportations de produits agricoles et non-agricoles est d√©cisif pour le d√©veloppement du continent, bien plus qu'ailleurs dans le monde. Cette situation trouve son explication dans l'√©troitesse des march√©s africains et la n√©cessit√© pour le continent de se tourner vers les march√©s d'exportation afin d'appuyer les dynamiques de croissance et les efforts en mati√®re de diversification des structures productives.

Cet ouvrage met l'accent sur les enjeux des questions de l'accès aux marchés pour l'Afrique tout en les situant dans le cadre des négociations multilatérales en cours au sein de l'OMC. Il propose une série de contributions dont l'objectif est de suggérer des pistes de réflexion afin de formuler des propositions favorables aux pays africains en matière d'accès aux marchés.

Buy from amazon.com


 
 
L'Afrique et l'OMC, les cent mots clés


L'Afrique et l'OMC, les cent mots clés par Hakim Ben Hammouda (2005)

L'Organisation mondiale du commerce ainsi que les n√©gociations commerciales multilat√©rales occupent depuis quelques ann√©es une place importante dans l'actualit√©. Les pays africains y jouent un r√īle de plus en plus dynamique dans l'objectif de r√©former le syst√®me multilat√©ral et l'ouvrir davantage √† leurs pr√©occupations. Ces revendications ont √©t√© √† l'origine de l'adoption de la D√©claration de Doha et de l'ouverture d'un nouveau cycle de n√©gociations favorable au d√©veloppement.

L'objectif de cet ouvrage est d'offrir des clés pour la compréhension des négociations en cours de l'OMC. Il s'agit de présenter, dans une perspective africaine, un éclairage sur les avancées de ce nouveau cycle, mais aussi sur les difficultés à traduire les engagements politiques en faveur du développement en propositions concrètes.

Buy from amazon.com

 

 
 


L'Afrique, l'OMC et le développement


L'Afrique, l'OMC et le développement par Hakim Ben Hammouda (2005)

Depuis l'√©chec de la Conf√©rence minist√©rielle de l'OMC √† Canc√Ļn au Mexique, les n√©gociations commerciales internationales font l'objet d'un int√©r√™t croissant. Cet ouvrage cherche dans, une perspective africaine, √† pr√©senter les enjeux de ces n√©gociations et leur importance pour le continent africain. II a pour objectif d'inscrire la lecture de la dynamique des n√©gociations dans une perspective plus large sur la place du commerce dans le d√©veloppement. Il s'agit de mieux comprendre une singularit√© africaine et l'√©chec du continent √† faire du commerce un outil en faveur de son d√©veloppement. Cet √©chec s'explique √† double titre. D'une part, les politiques commerciales adopt√©es par les pays africains ont rarement int√©gr√© une vision globale du d√©veloppement, et cherch√© √† r√©pondre aux d√©fis et aux besoins des dynamiques de croissance. D'autre part, cet √©chec s'explique par le caract√®re d√©s√©quilibr√© et restrictif du syst√®me commercial multilat√©ral. Depuis le lancement du cycle des n√©gociations de Doha, la communaut√© internationale s'est engag√©e √† r√©former ce syst√®me et √† renforcer sa contribution au d√©veloppement.

Cet ouvrage ne se limite pas à l'analyse des tendances passées. Il esquisse des éléments afin de renouveler la place du commerce dans le développement de l'Afrique. Ce renouvellement passe par la définition de nouvelles politiques commerciales dynamiques et une réforme profonde du système commercial multilatéral afin d'inscrire le développement au centre de ses priorités.

Buy from amazon.com


 
 
L'Afrique et les négociations agricoles


L'Afrique et les négociations agricoles
de Commission économique pour l'Afrique, Hakim Ben Hammouda, Nassim Oulmane , K-Y Amoako (2005)

L'agriculture occupe une place importante dans les pays africains tant au point de vue de l'emploi que de la croissance ou des exportations. Ceci explique l'importance accord√©e au dossier agricole dans les n√©gociations internationales. Au moment o√Ļ ces pays avaient fortement r√©duits leur appui √† leurs paysans pauvres, les aides des Etats d√©velopp√©s √† leurs agricultures n'ont cess√© d'augmenter. Cette situation a eu depuis des d√©cennies des cons√©quences n√©gatives sur les pays africains. Ainsi, dans le nouveau Round de n√©gociations multilat√©rales de Doha, l'Afrique a fait de la r√©duction des subventions agricoles un enjeu majeur.

Cet ouvrage cherche à faire ressortir les enjeux du développement agricole en Afrique et à les relier aux négociations multilatérales en cours au sein de l'Organisation mondiale du commerce.

Buy from amazon.com


 
 
La décision de Yamoussoukro et le transport aérien en Afrique


La décision de Yamoussoukro et le transport aérien en Afrique
(2004)

Face aux nombreux d√©fis que rencontre le continent africain dans le transport a√©rien, la CEA, √† la demande de ses √Čtats membres, s'est engag√©e √† contribuer √† la transformation de ce secteur. Cette transformation a consist√© en l'adoption d'un cadre juridique annonciateur d'une √®re nouvelle pour le transport a√©rien en Afrique : la D√©claration de Yamoussoukro relative √† une nouvelle politique a√©ronautique africaine en 1988. Cette d√©claration a √©t√© suivie 11 ans plus tard par la D√©cision relative √† la mise en oeuvre de la D√©claration de Yamoussoukro concernant la lib√©ralisation de l'acc√®s aux march√©s du transport a√©rien en Afrique.

Depuis l'adoption de ces deux textes fondamentaux, de nombreux pays et organisations régionales et sous-régionales s'attèlent non sans peine a leur mise en oeuvre.

Cet ouvrage retrace les efforts qui ont été faits dans ce cadre. II tente aussi de faire l'évaluation des progrès et l'identification des défis qui restent à relever pour que le transport aérien puisse contribuer effectivement au développement économique et social et à l'intégration de l'Afrique.

Buy from amazon.com


 
 
Les transports et l'intégration régionale en Afrique


Les transports et l'intégration régionale en Afrique par Hakim Ben Hammouda, Hachim Mamadou Koumaré et K-Y Amoako (2004)

La détermination à accélérer l'intégration économique du continent et à s'attaquer collectivement aux problèmes de développement en Afrique a été longtemps partagée par tous les dirigeants africains. Ainsi depuis les années 1960, l'une des priorités des nations africaines a été de briser le schéma de dépendance et de créer de nouveaux liens plus étroits entre elles.

Cependant, l'expérience a montré que l'intégration régionale ne peut donner de résultat probant si les infrastructures de soutien aux structures de production et aux marchés régionaux ne sont pas intégrées de façon adéquate et comportent des déficiences structurelles. L'un des secteurs d'une importance capitale à cet égard est celui des transports. Une infrastructure et des services de transport efficaces sont un préalable essentiel au développement et à l'intégration de l'Afrique. Or cette situation est bien loin d'être le cas; les infrastructures continuent même à constituer des entraves majeures au processus de l'intégration économique et au développement de la région.

Cet ouvrage donne un écho particulier à ce constat unanime. Il s'attache en outre à montrer sans complaisance les faiblesses de l'intégration régionale en général et du secteur des transports en particulier. Ce secteur est, malgré les nombreux et intenses efforts déployés par les pays africains et la communauté internationale pendant les deux décennies (1978-88 et 1991-2000) qui lui ont été consacrées, encore loin de favoriser la réalisation du développement économique de l'Afrique et de son intégration.

Buy from amazon.com


 
 
100 mots pour comprendre le développement


100 mots pour comprendre le développement
par Hakim Ben Hammouda (2003)

Le champ du d√©veloppement conna√ģt de nos jours de profondes mutations qui touchent les grands syst√®mes th√©oriques qui avaient structur√© la r√©flexion depuis pr√®s de trois d√©cennies. Mais, ces changements concernent √©galement les strat√©gies et les politiques de d√©veloppement dans les pays du Tiers-Monde. En somme une nouvelle r√©flexion et de nouvelles pratiques sont en train de voir le jour et permettent de structurer un nouveau champ.

L'objectif de cet ouvrage est d'offrir des cl√©s pour la compr√©hension des d√©bats et des √©changes en cours dans le domaine du d√©veloppement. Il s'adresse √† un large public, dont l'int√©r√™t pour le monde en d√©veloppement n'a cess√© de cro√ģtre afin de le pourvoir en outils pour mieux comprendre et analyser les mutations en cours.

Buy from amazon.com


 
 
L'Intégration régionale en Afrique centrale : Bilan et Perspectives


L'Intégration régionale en Afrique centrale : Bilan et Perspectives
par Bruno Bekolo-Ebe, Hakim Ben Hammouda, et Touna Mama (2003)

Afin de faire face aux risques et aux nouveaux défis de la globalisation, les économies ont essayé de renforcer leur intégration régionale en construisant de nouveaux regroupements régionaux ou en impulsant une nouvelle dynamique aux regroupements existants. Un large mouvement d'intégration régionale a pris corps dans les différentes régions de la planète avec la consolidation de l'Union européenne, le lancement du MERCOSUR, la mise en place de l'ALENA en Amérique du Nord ou le renforcement de l'ASEAN pour les pays asiatiques. L'Afrique n'est pas restée en dehors de ce mouvement.

Le parcours de l'int√©gration r√©gionale en Afrique centrale a √©t√© √† l'image de celui du continent, m√™me si le processus n'a pas √©t√© aussi loin que dans d'autres r√©gions. L'Afrique centrale s'est dot√©e, d√®s les ind√©pendances, d'institutions qui ont fonctionn√© jusqu'au d√©but des ann√©es 1980. Ce processus conna√ģtra un ralentissement marqu√© durant cette p√©riode. Un arr√™t d'autant plus important que l' Afrique centrale a √©t√© la r√©gion la plus touch√©e par les conflits. Cependant, cette travers√©e de d√©sert ne durera pas longtemps et d√®s le d√©but des ann√©es 1990, le processus d'int√©gration r√©gionale en Afrique centrale sera relanc√©. Ainsi, la CEMAC a √©t√© cr√©√©e en mars 1994 pour approfondir et renforcer l'effort d'int√©gration d√©j√† entam√© par l'UDEAC. Par ailleurs, en 1998 les Chefs d'Etats de l' Afrique centrale ont d√©cid√© de relancer la CEEAC.

Cet ouvrage constitue une contribution à la réflexion sur les questions d'intégration régionale en Afrique centrale. Il reprend les travaux du Bureau de l'Afrique centrale de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique dont le siège est à Yaoundé au Cameroun et qui a appuyé le processus d'intégration dans la sous-region. II reprend également les contributions présentées par des experts de la sous-region lors d'un séminaire organisé par la CEA-AC en préparation au Forum africain sur le développement organisé en mars 2002 par la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, à Addis-Abeba, autour du thème de l'intégration régionale en Afrique.

Buy from amazon.com


 
 
Le NEPAD et les enjeux du développement en Afrique


Le NEPAD et les enjeux du développement en Afrique
par Hakim Ben Hammouda, et Moustapha Kassé, Collectif (2003)

Le NEPAD est né de la convergence de deux initiatives et propositions : le plan Oméga du Président Wade et le MAP, proposé par les présidents Mbeki, Bouteflika et Obasanjo. Cette nouvelle initiative permet au continent de réfléchir, de formuler des propositions et de relancer sa croissance économique et son insertion sur le plan international.

Une ère nouvelle s'ouvre : la réflexion sur le développement n'y est plus cantonnée à sa seule dimension économique, mais s'intègre aussi aux sphères politique et sociale. Le NEPAD s'est fixé pour objectifs prioritaires de promouvoir la croissance et le développement en Afrique. Ce plan s'attaque aux principaux problèmes du continent et cherche à leur apporter des solutions. Mais il constitue également un engagement des leaders africains envers leurs peuples en vue de satisfaire les besoins de base. Le NEPAD offre un cadre pour un nouveau partenariat avec la communauté internationale.

Cet ouvrage est un point de départ à la réflexion et à la recherche qui doivent accompagner le plan.

Buy from amazon.com


 
 
Les économies de l'Afrique Centrale 2003


Les économies de l'Afrique Centrale 2003 Hakim Ben Hammouda, Collectif (2003)

De manière globale, la conjoncture économique internationale en 2002 a été marquée par des incertitudes, ce qui s'est traduit par une nouvelle perte de vitalité de l'économie mondiale, avec une érosion du taux de croissance. En dépit de cette conjoncture quelque peu défavorable, les pays d'Afrique Ccentrale ont affiché des résultats globalement positifs. L'assainissement de l'environnement macroéconomique s'est poursuivi dans la presque totalité des pays, comme le montrent les niveaux des déficits budgétaires et des taux d'inflation. Le taux de croissance du PIB réel de la sous-région, estimé à 5,8% en 2002, pourrait être le plus élevé du continent. Cependant, ce taux cache des disparités entre les pays aussi bien en termes de rythme que de soutenabilité de la croissance. Par ailleurs, cette croissance reste en deçà du seuil minimum pour réduire la pauvreté de moitié d'ici en 2015.

Cet ouvrage présente l'évolution de la situation économique et sociale en 2002 dans la région d'Afrique centrale.

La deuxième partie de ce rapport consacrée au secteur privé, fait le constat d'une insuffisante participation de ce secteur au développement des pays. Les enquêtes menées auprès d'un échantillon représentatif des acteurs du secteur privé et institutionnel des pays de la sous-région, soulignent les contraintes structurelles ou politiques. Des recommandations sont formulées afin de faire du secteur privé un moteur de la croissance et du développement de la sous-région.

Buy from amazon.com

 
 
Crise globale, un regard du Sud


Crise globale, un regard du Sud
par Hakim Ben Hammouda (2002)

Cet ouvrage est le r√©sultat d'un suivi r√©gulier de la conjoncture mondiale depuis quelques ann√©es. Un regard qui s'est toujours √©tonn√© de l'oubli de la situation de mis√®re dans le Sud et de ses cons√©quences sur l'√©tat actuel de l'√©conomie mondiale. Ce suivi a permis de constater que l'Afrique, le Monde Arabe, l'Am√©rique latine et certaines r√©gions de l'Asie sont pass√©es par pertes et profits de la globalisation depuis le milieu des ann√©es 1980. L'impression est que l' ¬ę Occident ¬Ľ s'est referm√© sur lui-m√™me avec la financiarisation de l'√©conomie, en consid√©rant qu'il pouvait se passer de ces r√©gions tenues pour herm√©tiques √† la modernit√©. Plus qu'une impression, une conviction a anim√© les grands de ce monde, celle qu'ils pouvaient s'en sortir en r√©duisant l'espace de croissance et de valorisation aux centres financiers du Nord. D√®s lors, l'assistance humanitaire pouvait se charger des malheurs et des crises du monde sous-d√©velopp√©.

Cet ouvrage cherche à mettre en cause le recentrage du monde développé sur lui-même. Les centres financiers et les places boursières du monde développé ne sauraient remplacer la demande des populations des pays sous-développés.

L'objectif de cet ouvrage est d'engager une réflexion critique sur les grandes mutations de l'économie mondiale depuis le début des années 1990. Une courte histoire qui peut être lue comme la tentative de construction d'une prophétie néo-libérale et de son échec annoncé. Cette réflexion permettra de mesurer le poids de la marginalisation du Sud dans l'approfondissement des tensions déflationnistes et la perte de l'espérance dans le monde. Ce monde a aujourd'hui besoin de reconstruire des dynamiques de croissance ouvertes à sa marge dans un cadre politique et institutionnel solidaire, et de permettre une plus large participation citoyenne.

Buy from amazon.com


 
 
Repenser Bretton Woods: Réponses africaines


Repenser Bretton Woods: réponses africaines
par Hakim Ben Hammouda et Moustapha Kassé, Collectif (2002)

L'exp√©rience de modernisation de l'Afrique a √©t√© largement appuy√©e dans la p√©riode postcoloniale par les institutions de Bretton Woods. Ces exp√©riences vont conna√ģtre un √©chec d√®s le d√©but des ann√©es 80 avec la crise de la dette et la baisse vertigineuse des cours des mati√®res premi√®res export√©es par les pays africains. Les institutions de Bretton Woods vont jouer un r√īle actif dans la mise en place des programmes d'ajustement structurel qui auront pour objectif de r√©duire les d√©ficits internes et externes et de relancer la croissance en Afrique.

Plus de deux décennies après leur application, le bilan des réformes initiées par les institutions de Bretton Woods sur le continent est décevant. En même temps, la crise asiatique et les turbulences financières internationales ont ouvert un débat sur la refonte du système financier international. Ce débat a suscité une pluralité de contributions provenant d'universitaires, d'experts, d'ONG ou de gouvernements, en vue de définir une nouvelle gouvernance internationale plus efficace et plus ouverte aux préoccupations des pays en voie de développement. L'Afrique est restée absente et marginalisée dans ce débat.

Cet ouvrage constitue un apport africain à la discussion sur la gouvernance mondiale, basé sur les contributions d'économistes africains présentées lors d'une rencontre international organisé par le Codesria pour réfléchir à l'avenir des institutions de Bretton Woods à partir de l' Afrique.

Buy from amazon.com


 
 
Les économies de l'Afrique centrale 2002.


Les économies de l'Afrique centrale 2002. Pauvreté en Afrique centrale : état des lieux et perspectives
et Hakim Ben Hammouda, Collectif (2002)

Au cours des cinq dernières années ayant suivi la dévaluation du Franc CFA, l'évolution des économies de la sous-région de l'Afrique centrale - perçue globalement - a été caractérisée par des phases alternées de croissance et de régression qui ont laissé aux investisseurs le sentiment d'une sous-région peu engagée dans la voie du décollage économique, en dépit de l'énormité de ses potentialités. Cette généralisation cache cependant les spécificités des économies locomotives qui ont affiché des taux de croissance largement supérieurs à la moyenne de l'Afrique subsaharienne, au point de compter désormais dans le peloton des pays d'une "Afrique émergente". Ces économies locomotives se distinguent des autres par une certaine assiduité dans les efforts de réforme, une stabilité socio-politique préservée sur une période suffisamment longue et enfin une hausse tendancielle du niveau des investissements privés dans des secteurs cibles. Ce sont ces économies qui forment la dorsale de la reprise dans la sous-région; laquelle reprise s'apparente à un point de rupture graduelle avec la période de crise vécue au long des années 1980 et dans la première moitié de la décennie 1990.

Ce rapport sur la situation économique et sociale en Afrique centrale présente les évolutions récentes des économies de la sous-région tout en mettant en exergue les limites des politiques socioéconomiques face à la rapide progression de la pauvreté depuis quelques années.

Buy from amazon.com


 
 
L'Avenir de la zone franc : Perspectives africaines


L'Avenir de la zone franc: Perspectives africaines
par Hakim Ben Hammouda et Moustapha Kassé, Collectif (2001)

La question de l'avenir du Franc CFA constitue un sujet de préoccupation pour les responsables politiques, les décideurs économiques ainsi que les universitaires. La dévaluation de 1994 a été à l'origine d'une grande inquiétude sur la capacité de cette zone à faire face aux mutations économiques et à maintenir son rattachement au franc français.

L'avènement de l'Euro a été un nouveau motif d'inquiétude sur les perspectives d'avenir du Franc CFA. Certes, l'Europe a enteriné le rattachement du Franc CFA à la monnaie commune. Cependant, des questionnements subsistent sur l'avenir du Franc CFA et d'une manière générale celui des monnaies nationales en Afrique dans un contexte de globalisation.

Cet ouvrage regroupe une série de communications présentées par des spécialistes africains lors d'un important symposium organisé par le CODESRIA sur l'avenir du Franc CFA et des monnaies africaines.

Buy from amazon.com


 
 
Afrique : pour un nouveau contrat de développement


Afrique: pour un nouveau contrat de développement
par Hakim Ben Hammouda (2000)

L'objectif de cet ouvrage est de présenter quelques éléments de réflexion pour la définition d'un nouveau contrat de développement pour l'Afrique. Ces propositions cherchent à concilier l'impératif de l'ouverture nécessaire sur la mondialisation avec la volonté de réunir les conditions de protection afin d'appuyer le processus de construction de la compétitivité des économies africaines.

Buy from amazon.com

 
 
L'économie politique du post-ajustement


L'économie politique du post-ajustement
par Hakim Ben Hammouda (1999)

Cet ouvrage retrace l'histoire du Sud depuis la seconde guerre mondiale. Il analyse les exp√©riences de modernisation √©conomique et politique avec les projets de construction de l'Etat moderne et de d√©veloppement √©conomique dans les pays du Sud. Ces exp√©riences ont atteint leurs limites dans les ann√©es 80 avec l'adoption dans la plupart des pays sous-d√©velopp√©s des programmes d'ajustement structurel. Or, ces programmes, inspir√©s par le ¬ę consensus de Washington ¬Ľ, n'ont pas r√©ussi √† initier de nouvelles dynamiques de croissance dans ces pays ni √† am√©liorer leur insertion internationale. S'ouvre alors depuis le milieu des ann√©es 90 une nouvelle p√©riode que l'auteur qualifie de post-ajustement caract√©ris√©e par un d√©clin des programmes d'ajustement et par une recherche dynamique et plurielle afin de fonder de nouvelles pratiques th√©oriques et strat√©gies de d√©veloppement. Cet ouvrage constitue une contribution √† ce d√©bat.

Français

Buy from amazon.com

 

Anglais

Buy from amazon.com


 
 
Les pensées uniques en économie


Les pensées uniques en économie
par Hakim Ben Hammouda (1997)

La ¬ę pens√©e unique ¬Ľ est un terme qui a marqu√© le d√©bat politique et √©conomique des ann√©es 1990 en France comme ailleurs. Certains s'en r√©jouissent car, apr√®s la chute du mur de Berlin, l'id√©ologie a c√©d√© la place √† la raison dans le traitement des probl√®mes √©conomiques. Pour d'autres, la pens√©e unique est au contraire le signe d'une soumission des citoyens dans les soci√©t√©s d√©mocratiques au pouvoir des experts et des technocrates.

Cet ouvrage s'inscrit dans la continuit√© des travaux critiques sur la pens√©e unique ou l'orthodoxie en √©conomie, et sugg√®re qu'il n'y a pas une pens√©e unique mais plusieurs ¬ę pens√©es uniques ¬Ľ. Ces pens√©es uniques se rattachent √† une r√©f√©rence commune, une sorte d'√©conomie pure et abstraite que fournit le mod√®le d'√©conomie pure de l'√©conomiste fran√ßais L. Walfras de la fin du XIXe si√®cle. Les √©conomistes traduisent ce mod√®le pur en des pr√©ceptes d'√©conomie appliqu√©e ou ¬ę pens√©es uniques ¬Ľ qu'ils √©rigent en norme unique dans la conduite des √©conomies. Depuis la fin du XIXe si√®cle, l'histoire des id√©es a vu la succession de quatre pens√©es uniques : le lib√©ralisme de la fin du XIXe si√®cle, l'interventionnisme √©tatique de l'apr√®s-guerre, l'ultralib√©ralisme des ann√©es 1970 et 1980, et enfin des tentatives de synth√®se entre la micro√©conomie et l'institutionnalisme qui pourraient s'√©riger au paradigme dominant dans les prochaines ann√©es.

Buy from amazon.com


 
 
Le Maghreb: enlisement ou nouveau départ?


Le Maghreb: enlisement ou nouveau départ? sous la direction de Samir Amin, R. Abdoun, A. Abouhani, H. Ben Hammouda, A. El-kenz, A. Jabi, F. Yachir (1996)

Les pays du Maghreb ont échoué dans leur tentative d'insertion internationale. Le Maroc et la Tunisie avaient cherché à le faire en valorisant leur potentiel agricole d'exportation ou leur main-d'oeuvre bon marché en faveur d'une industrialisation ouverte, l'Algérie en utilisant les ressources financières nées de ses exportations pétrolières pour fonder une industrie autocentrée.

Mais les mod√®les se sont rapidement essouffl√©s. La d√©sarticulation du syst√®me productif, le client√©lisme utilis√© comme moyen de contr√īle politique, la dette ext√©rieure, ont contraint les trois pays √† passer par les programmes d'ajustement structurel, ou √† tenter par leurs propres moyens un ajustement inachev√©.

Les conséquences sociales de cette crise inégalités sociales croissantes, marginalisation urbaine massive sont à l'origine du développement du mouvement islamiste.

Buy from amazon.com


 
 
Afrique et monde arabe


Afrique et monde arabe
par Samir Amin, Hakim Ben Hammouda, Bernard Founou-Tchuigoua (1995)

Ins√©r√©s par la colonisation dans le syst√®me mondial comme exportateurs de produits primaires, l'Afrique et le monde arabe ne sont pas parvenus √† se positionner dans la nouvelle division internationale du travail comme exportateurs industriels comp√©titifs √† l'instar de l'Asie et de l'Am√©rique latine et n'ont pas r√©ussi les recompositions sociales n√©cessaires pour √©viter la marginalisation massive. Double √©chec qu'on doit attribuer √† la conjonction de logiques renti√®res nationales et de facteurs externes d√©favorables, qui frappent les p√©troliers riches du Golfe comme les agriculteurs pauvres du Sahel. La soumission aux imp√©ratifs de gestion imm√©diate de la crise, pr√©sent√©e comme un ajustement structurel, les enferme davantage dans cette double impasse. L'√Čtat est d√©l√©gitim√©, confront√© aux remises en cause ethnicistes et religieuses.

A quelles conditions une autre économie politique pour les pays concernés et à l'échelle du système mondial permettrait d'éviter l'enlisement de l'Afrique et du monde arabe pour leur ouvrir la perspective d'un nouveau développement humain?

Cette contribution au Sommet Social de 1995 jette un regard nouveau sur les thèmes retenus pour cet événement important: la pauvreté, l'emploi et la solidarité sociale.

Buy from amazon.com


 
 
Tunisie, ajustement et difficulté de l'insertion internationale


Tunisie, ajustement et difficulté de l'insertion internationale
par Hakim Ben Hammouda (1995)

L'√©conomie tunisienne a adopt√© depuis le d√©but des ann√©es 70, comme plusieurs √©conomies du Tiers-Monde, une strat√©gie de d√©veloppement bas√©e sur la promotion des exportations. Elle a cherch√© √† jouer le r√īle d'un espace privil√©gi√© de d√©localisation des activit√©s du centre intensives en travail. Dans cette perspective, la compression des co√Ľts de la force de travail √† travers la d√©localisation √©tait une r√©ponse √† la baisse de la productivit√© et par cons√©quent, un moyen d'am√©liorer ou au moins de contenir la baisse de la rentabilit√© de ces activit√©s industrielles. Par ailleurs, cette Nouvelle Division lnternationale du Travail a permis √† certains pays du Tiers-Monde, dont la Tunisie, de conna√ģtre une acc√©l√©ration du rythme de d√©veloppement industriel.

Or, depuis quelques ann√©es cette r√©partition des t√Ęches industrielles au niveau mondial semble battre de l'aile et la Tunisie conna√ģt, depuis le milieu des ann√©es 80, des difficult√©s √©conomiques et une baisse des investissements √©trangers.

Comment expliquer cette situation? Quelle est la place du changement technique dans l'épuisement des avantages comparatifs de l'économie tunisienne? Quels sont les facteurs internes de blocage?

Ce livre cherche √† comprendre et √† analyser les m√©canismes et les encha√ģnements √† la base de la crise de l'√©conomie tunisienne √† travers l'√©tude de l'√©volution des structures √©conomiques depuis le d√©but des ann√©es 70.

Buy from amazon.com


 
 
Burundi: Histoire Economique et Politique d'un Conflit


Burundi: Histoire économique et politique d'un conflit
par Hakim Ben Hammouda (1995)

Le Burundi conna√ģt depuis le coup d'√Čtat du 21 octobre 1993 une situation d'instabilit√© politique et une violence ethnique qui ont entra√ģn√© des dizaines de milliers de morts, plus d'un million de d√©plac√©s sur une population de six millions d'habitants. Un drame qui, au-del√† du blocage actuel de la situation politique, a produit une profonde cassure au sein de la soci√©t√© burundaise et marquera les g√©n√©rations futures.

Quelle est l'origine de ces conflits? Comment les consciences ethniques se sont-elles form√©es dans un pays o√Ļ les soi-disant ethnies partagent la m√™me langue, le m√™me espace g√©ographique et les m√™mes traditions culturelles? Quelles sont les bases de l'ethnicit√© au Burundi? Ces ethnies sont-elles seulement des constructions de l'histoire, coloniale entre autres? Quelle place tient l'√Čconomique dans la construction des identit√©s ethniques?

Autant d'interrogations auxquelles l'auteur tente d'apporter des réponses, en s'appuyant sur l'étude de l'évolution des structures économiques et politiques de ce pays.

Buy from amazon.com